Prélèvement

2018

Pareidolia explore la perception des fonctions dans la forme.
Soumis à la fusion, à la pression, à l’érosion, les roches se forment sans volontés.
Sur ces formes non-intentionnelles nous projetons pourtant du sens.
Avec cette première série nommée Prélèvement, Gaspard Graulich est parti dans la nature à la recherche de formes minérales perçues comme fonctionnelles, pour les extraire et leur donner le statut d’objet.

Une expérimentation où l’usage intuitif des formes vécu dans la nature vient se confronter à la fonction raisonnée des lieux humanisés.

Pareidolia is an ongoing project about the perception of functions into shapes.
Submitted to melt, pressure, erosion, rocks are shaped without will. Into these unintentional shapes we nevertheless project meanings. For this first series named “Prélèvement”, I have been searching into the wild for those mineral shapes that are perceived as functionals, in order to extract them and give them the status of an object.
An experiment where the intuitive use of shapes experienced in the wild is confronted to the reasoned functions of humanised places.